RSS

Orphans : une série jeunesse originale à découvrir !

15 Oct

orphans2 orphans2r Orphans3

Voilà une excellente série, qui est intelligente mais facile à lire. Elle correspond très bien à des lecteurs de collège. En effet le style est fluide et laisse une bonne part aux dialogues. Les descriptions ne sont jamais ennuyeuses, bien que l’on ne cesse de découvrir de nouveaux lieux. L’histoire est complètement ancrée dans le nord de la Charente-maritime, présente et historique (notamment des évocations de la seconde guerre mondiale).

Orphans, c’est une série disons de science-fiction…mais pas dans l’acception classique du terme. C’est un roman d’aventure qui utilise comme axe narratif principal deux mondes parallèles. L’on pourrait croire dans un premier temps que le monde 1, celui de Marin au début de l’histoire est le notre (le monde du lecteur). Mais l’auteur nous pousse a bien y réfléchir et j’ai modifié cette hypothèse au cours de ma lecture. Tout d’abord la ville où il habite s’appelle La Roche d’Aulnay, alors qu’il s’agit manifestement de La Rochelle, la configuration des lieux, les rues, les bâtiments (musées, aquarium) l’affirment. D’autres lieux par contre ont un nom identique : l’île d’Oléron ou Meschers-sur-Gironde. Mais le monde 2, celui dans lequel Marin et Tessa se retrouvent piégés, nous semblent si différent du notre, parce qu’on y pratique la télépathie, que l’on vit dans des principautés, ou encore que l’on conserve la musique des morts…, que l’on trouve forcément le monde 1 plus « réel » en comparaison. On imagine donc un seul monde parallèle. La fin du livre 3 nous offre une clé, puisqu’il y est fait mention d’un troisième univers, ce qui indique bien un multivers. A partir de là, il semble plus logique de penser que le monde 1 n’est pas tout à fait le notre. J’ai trouvé cette manière de jouer avec le lecteur particulièrement fine et bien menée.

Les personnages des ados permettent une forte identification pour des jeunes : Marin est un lycéen débrouillard, en pleine crise d’ado mais qui n’est pas toujours sûr de sa force et peut éprouver de la jalousie. Tessa, le personnage féminin, est une fille active et maligne. João, qui apparait plus tard semble prendre la place du bon ami, un simple ingrédient pour créer un trio et provoquer quelques jalousies. Mais finalement il se révèle porteur d’un secret dont nous n’aurons la révélation que dans les dernières pages et qui va modifier le cours de l’histoire.

La galerie des adultes oscille entre personnages plutôt réalistes, comme la journaliste Alexia, les scientifiques fous, façon Speruto et Broch, mais encore des sortes d’initiateurs tout droit sortis d’un conte de fée comme Apollonia. Le méchant Proteus/Speruto est assez diabolique pour se faire détester cordialement et l’on aimerait un châtiment ou une rédemption mais la fin est plus ouverte que cela.

Les deux premières couvertures sont absolument magnifiques, et donnent envie d’ouvrir ces livres, un peu comme s’il s’agissait de grimoires magiques. Je suis plus réservée sur la troisième, qui avec son traitement réaliste casse la série visuellement ; et il me semble qu’il aurait été plus judicieux de représenter finalement la carte des tarots décrite dans l’histoire, ne serait-ce que pour respecter une forme très symétrique.

En conclusion c’est une histoire qui intriguera fortement les jeunes et qui ne peut que pousser à la lecture. La fin du tome 1 nous laisse avec des dizaines d’interrogations et donne très envie d’avancer. Le tome 3 clôt en beauté la série avec toutes les révélations que l’on attendait.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le octobre 15, 2014 dans Jeunesse, Roman, SF

 

Une réponse à “Orphans : une série jeunesse originale à découvrir !

  1. Phooka

    octobre 16, 2014 at 12:59

    Je note, c’est très tentant, merci !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :